Lancement de la Saison Culturelle 2024

La saison 2024 lancée !

« Si loin… Si proche ? ». C’est le thème qui sous-tend la saison 2024 de Laboratorio Arts Contemporains, lancée ce 17 janvier 2024 à la Librairie Sonaec – Cotonou. Ayant cours de janvier à septembre 2024, les activités de cette saison se consacrent sur un événement majeur : la Biennale Ouidah Arts et Cultures Vodun.

Sa Majesté Dada Daagbo Hounon Hounan II

Laura Maclet, l’Attachée de Coopération pour le Français à l’Ambassade de France et Référente du projet Ressources Éducatives au Bénin

Toutes les personnes massivement venues à ce lancement l’ont fait savoir non seulement par leur qualité, mais aussi par leurs diverses allocutions les unes plus accrochantes que les autres. C’était entre autres Silvana Moï Virchaux, la Présidente Fondatrice de Laboratorio Arts Contemporains et toute son équipe, Laura Maclet, l’Attachée de Coopération pour le Français à l’Ambassade de France et Référente du projet Ressources Éducatives au Bénin, ainsi que de Sa Majesté Dada Daagbo Hounon Hounan II, Représentant de la Communauté Vodun. Il y avait aussi la présence du Bureau de la Coopération Suisse au Bénin et de Roger Chapellu, artiste photographe Suisse qui a d’ailleurs prononcé la conférence inaugurale.

Roger Chapellu

Stéphanie Guha, Cheffe adjointe de Coopération internationale de la Suisse au Bénin.

Les grandes lignes de la Biennale Ouidah Arts et Culture Vodun ont été dévoilées par Lylly Houngnihin, Directrice Exécutive de Laboratorio Arts Contemporains.

L’événement inédit aura lieu du 2 au 16 août 2024 avec pour invité d’honneur,  la Suisse.

Signature de la convention de partenariat avec l’IPaB

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L’INSTITUT PARLEMENTAIRE DU BÉNIN (IPaB) ET LABORATORIO ARTS CONTEMPORAINS.

Le jeudi 07 septembre 2023, la salle polyvalente IDJI KOLAWOLE de l’Assemblée Nationale du Bénin a servi de cadre à la signature d’une convention de partenariat entre l’Institut Parlementaire du Bénin et Laboratorio Arts Contemporains. Cette convention est le résultat d’un long processus, engagé entre les deux institutions, dans le but d’inciter les élus du peuple à adopter des lois pertinentes pour accompagner la structuration des industries culturelles et créatives, aux côtés des efforts du gouvernement du Bénin.

L’honorable Barthélémy Kassa, premier vice-président de l’Assemblée Nationale du Bénin et Madame Lylly Houngnihin, Directrice Exécutive de Laboratorio Arts Contemporains.

L’intermédiation avec l’Institut parlementaire du Bénin, attentive à cette préoccupation, a conduit à la mise en place d’un protocole d’accord pour mener en consortium, une stratégie de plaidoyer multi-acteur. Le cœur de cette convention est d’articuler un ensemble de réflexions stratégiques pour l’adoption de politiques publiques cohérentes en vue du développement des Industries Culturelles et Créatives au Bénin. Il s’agira entre autres de mobiliser les expertises nécessaires, de mobiliser du financement et de sensibiliser les instances publiques et privées impliquées dans la gouvernance des industries culturelles et créatives au Bénin.

Sèdami Médégan Fagla, Directrice de l’IPaB a remercié le président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Louis G. Vlavonou pour avoir autorisé l’organisation de la cérémonie de signature de partenariat qui permet d’élargir le cercle des partenaires de l’IPaB et du parlement béninois.
Lylly HOUNGNIHIN, Directrice exécutive de Laboratorio Arts Contemporains, s’est félicitée de l’implication de l’IPaB dans le processus de concrétisation de ce partenariat historique à plus d’un titre.
L’honorable Barthélémy Kassa, premier vice-président de l’Assemblée Nationale du Bénin, et représentant du président Louis Vlavonou a salué la qualité des acteurs et l’engagement de tous, gage du sérieux qui caractérisera la mise en œuvre du présent accord de partenariat.

Madame Sèdami Médégan Fagla, Directrice de l’IPaB

Sa majesté Dada Daagbo Hounon Houna II, Chef spirituel du Vodun et Naagbo.

 

Dans les prochains jours, un calendrier de mise en œuvre des actions prioritaires sera validé par les deux parties et les premières activités sont annoncées pour débuter le dernier trimestre de l’année 2023.

Humeurs d’artistes acte1

HUMEURS D’ARTISTES ACTE 1

Le projet Humeurs d’artistes, hébergé par l’incubateur CRE@LAB de Laboratorio Arts Contemporains, est une initiative unique qui réunit diverses disciplines artistiques pour créer un espace intimiste et multidisciplinaire dédié à l’esthétique visuelle, à la poésie et aux arts connexes.

Le premier acte de cet espace a eu lieu le vendredi 24 février au Bamboo Numerik, où des poètes, musiciens et percussionnistes ont créé une soirée mémorable, pleine de vers poétiques et de notes musicales captivantes.
Les poètes Myrtille Akofa Haho et Jasmin Vivou Guézo, accompagnés du musicien Valdo Idael et des percussionnistes Basten ADJANOHOUN et Juvencio Demide, ont donné un spectacle immersif et intimiste qui a ébloui le public. Les artistes ont partagé leur passion pour la poésie et leur vision de l’art lors d’une discussion menée par Jérôme Tossavi, écrivain et animateur de l’événement.

Myrtille Akofa Haho et Vivou Guézo lors de l’Acte1 d’Humeurs d’artistes

Au cours de la discussion, Myrtille et Jasmin ont convergé dans leur définition de la poésie en tant qu’émotion, sensibilité et beauté. Pour Myrtille, la poésie est intimement liée à la personne humaine, et toute chose peut devenir poésie si l’on sait la découvrir et la relier à son intérieur. Pour Jasmin, la poésie est une façon de vivre le monde avec empathie et raffinement, et une fois que l’on ressent le monde avec profondeur, on devient poète.
Le projet Humeurs d’artistes a su créer un espace unique pour les artistes et les amateurs d’art.

De gauche à droite : Basten Borna, Juvencio Demide, Valdo Idael

Bourse de résidence : Lolvé Tillmanns

Bourse de résidence Biennale Ouidah : Lolvé Tillmanns en résidence d’écriture

Bénéficiaire de la bourse de résidence Biennale Ouidah, l’écrivaine Suissesse Lolvé Tillmanns était en résidence d’écriture au Bénin du 07 au 25 Janvier 2023. Soutenu par Pro Helvetia Johannesburg – Swiss Arts Council, la bourse de résidence Biennale Ouidah ambitionne de faire émerger sur le territoire Ouidah, les esthétiques nouvelles et les enjeux liés à l’espace public, en proposant un espace collaboratif pour les artistes travaillant hors des lieux conventionnels. Outil de soutien, de diffusion et de promotion d’artistes en développement local ou international, la bourse de résidence Biennale Ouidah est destinée à 12 artistes dont 08 artistes internationaux, pour cette année 2023.

IMG : rencontre littéraire avec l’écrivain Jérôme Tossavi  à la librairie Savoirs d’Afrique

C’est dans cette optique que Lolvé Tillmanns a tenu une rencontre littéraire avec l’écrivain Jérôme Tossavi dans les locaux de la librairie Savoir d’Afrique. Cette rencontre a permis aux deux écrivains de parler de leurs univers et de plusieurs projets en cours. Adepte de la préparation, Lolvé Tillmanns a énormément investi du temps en amont dans la recherche, la collecte et la structure des informations. Ce qui lui permet de faire le travail d’écriture en quelques mois. Pour elle, aucun mot ne doit être inutile dans ses ouvrages.

L’écrivain Jérôme Tossavi quant à lui, s’inspire des situations de vie quotidiennes, que ce soit la famille, la profession ou les faits de société. Il tisse son histoire au fur et à mesure et se donne comme principe d’être aussi sincère que possible dans sa démarche. Les deux ont illustré par des exemples que dans une certaine mesure, les écrivains sont des devins, car bien qu’en créant des histoires dans leurs esprits, ils annoncent des prédictions.

IMG : Lecture spectacle lors du lancement officiel de la saison culturelle de Laboratorio Arts Contemporains le Vendredi 13 Janvier 2023 à Bamboo Numérik.

Très inspiré et séduit par la culture béninoise, elle a fait une lecture spectacle lors du lancement officiel de la saison culturelle de Laboratorio Arts Contemporains le Vendredi 13 Janvier 2023 à Bamboo Numérik. « Blanchitude en pays noir », c’est le titre du premier texte qu’elle a partagé avec le public. Dans sa lecture, elle y aborde entre autres les privilèges auxquels chacun est attaché selon son égo.

Le violoncelliste bénino-français Thomas Dodji, a accompagné les slameurs Djamile Mama Gao et Amagbégnon le slameur Vodun qui ont à tour de rôle emporté le public dans leur univers respectif. Pour Amagbégnon, le Vodun est une identité propre à tous. A travers des paroles touchantes et instructives, il a rappelé la cérémonie du bois caïman ayant conduit à l’indépendance d’Haïti. Son origine Vodun fait indubitablement sa fierté. Ces prestations ont tout naturellement inspiré Lolvé Tillmanns qui a produit in situ des textes témoins de cette soirée atypique.

IMG : Thomas Dodji | Violoncelliste

IMG : Amagbégnon & Djamile Mama Gao | Slameur

Pour partager ses expériences et connaissances littéraires, elle est allée à la rencontre des jeunes d’Abomey le mercredi 18 Janvier 2023. La bibliothèque l’Unik la Belle bibliothèque d’Abomey a servi de cadre à un atelier d’écriture entre les élèves et écoliers d’Abomey et l’écrivaine Lolvé Tillmanns. « Ce matin, le ciel est vert ». C’est à partir de cette phrase que les élèves ont été invités à produire des textes selon leur imagination. Disposés en plusieurs groupes, ils ont fait la restitution de leurs productions devant leurs pairs. Cette restitution a servi de point de départ pour les explications sur l’écriture, les temps utilisés, les styles, l’imaginaire et la liberté de création. Très actifs, quelques élèves ont avoué rêver de devenir écrivains et étaient ravis de cette séance.

Elle a également rencontré les jeunes étudiants de l’Institut National des Métiers d’Art, d’Archéologie et de la Culture (INMAAC) à l’Université d’Abomey-Calavi le vendredi 20 Janvier dernier. Ce fut une rencontre riche au cours de laquelle ils ont discuté à bâton rompu des avantages de la littérature et de l’art.
Au cours de la rencontre à l’INMAAC, ils ont échangé sur la démarche artistique comme thème central.

Biennale Ouidah 2022

Biennale Ouidah 2022,

un projet de territoire pour le développement des industries culturelles et créatives au Bénin

Laboratorio Arts Contemporains a organisé du 05 au 16 Août 2022, la 1ère édition de la Biennale Ouidah 2022, Arts et cultures Vodun qui s’inscrit parfaitement dans le continuum des manifestations cultuelles hébergées par la cour royale de sa Majesté Dada Daagbo Hounon Houna II, chef spirituel suprême du vodun.

Mme Silvana MoÏ Virchaux

Présidente fondatrice de Laboratorio Arts Contemporains, lors de la Biennale Ouidah 2022

Objectif principal

L’objectif principal de la Biennale Ouidah 2022 consiste à explorer, à travers une programmation ambitieuse, les arts vivants, les arts visuels, le cinéma, la photographie, la mode, inspirés de l’esthétique si particulière au vodun, en tant que source fondamentale de la création artistique contemporaine, en Afrique, en Europe et dans les Caraïbes. 

Lylly Houngnihin

Directrice Exécutive de Laboratorio Arts Contemporains

Dada Daagbo Hounon Houna II

Chef spirituel suprême du vodun (leader religieux associé)

Mme Emmelie Prophète

Ministre de la Culture et de la Communication (Haïti)
Marraine de la Biennale Ouidah 2022.

Le comité scientifique

Pour cette première édition parrainée par la Ministre de la Culture et de la Communication de la République d’Haïti Emmelie Prophète, un comité scientifique composé d’experts et des professeurs d’université a été mis en place. Cette diversité des compétences réunies au sein du comité permettra d’aboutir à l’horizon 2024 à un centre de ressources, véritable unité de recherches appliquées sur les arts et cultures vodun. Les membres du comité de par leur rang et qualité respectifs sont appelés à constituer des référents théoriques et pratiques cohérents mis à disposition de la recherche artistique et scientifique dans le champ des arts et cultures vodun.

Zéphirin Daavo

muséologue et enseignant (Président du comité scientifique)

Journées d’études scientifiques / Biennale Ouidah 2022

Work In Progress, deux ateliers de création in situ en arts visuels avec :

Pascale Monnin, artiste plasticienne suisso-haïtienne qui a fait le moulage des visiteurs pour en faire des bas-reliefs in situ.

Blaise Patrix, artiste français qui a réalisé une fresque murale d’art sociable en collaboration avec des usagers, sur le site même de la Biennale Ouidah 2022, le palais royal de Dada Daagbo Hounon Hounan II ;

Animations cultuelles, rituels et sorties  de plusieurs divinités

Des animations cultuelles, rituels et sorties  de plusieurs divinités ont fait revivre au public venu massivement, la culture béninoise sous toutes ses formes.

Des soirées ciné ont été également offertes au public.

Composante scénique

Pour la deuxième composante scénique de cette Biennale, Laboratorio Arts Contemporains a offert au public un géant concert de plusieurs artistes dont : Erol Josué d’Haïti, Koudy bénino-nigeriane, Yvonne Gonzàlez suisso-cubaine, le duo Bonbon Vodou de la France, Djamile Mama Gao, Amagbégnon le slameur vodoun, Valdo, Bénin International Musical (BIM), le groupe Hwendomé du Bénin. Ces derniers ont impacté le public avec leurs musiques contemporaines qui sourcent le Vodun, comme élément fondamental de la création artistique contemporaine en Afrique.

Erol Josué

JereM (Bonbon Vodou)

Oriane Lacaille (Bonbon Vodou)

Yvonne Gonzàlez

Amagbégnon le slameur vodoun

Bénin International Musical (BIM)

Koudy

Groupe Hwendomè

Djamile Mama Gao

Cette première édition de la Biennale Ouidah 2022, dans ses composantes culturelles et cultuelles, a reçu un accueil enthousiaste tant des communautés vodun, des partenaires, que des professionnels de la culture et du patrimoine.